Abonnez vous à la newsletter !
Inscription newsletter

Des fruits, Des legumes, des fleurs

epinards

Période de récolte :

  • avril
  • mai
  • juin
  • juil.
  • août
  • sept.
  • oct.
  • nov.

Particularités

C’est une légume feuille très traditionnel peu calorique et très saisonnier : abondant au printemps et à l’automne. En été, au moindre coup de chaleur, il monte à fleur rendant ses feuilles coriaces donc peu appétantes.

Astuces : conservation, dégustation

La conservation de l’épinard se limite à quelques jours en frais au réfrigérateur. Pour le congeler, il faut le nettoyer à l’eau, le débarrasser des pétioles des feuilles (tiges) et de préférence le blanchir (ébouillanter brièvement).

Les jeunes feuilles d’épinards peuvent être consommées crue en salade (belle association avec les jeunes feuilles de betteraves rouges).

Les grandes feuilles peuvent servir d’écrin pour emballer les filets de poissons à cuisiner.

Pour conserver un maximum de saveur, faites doucement revenir les feuilles d’épinards à la poêle. Elles vont doucement éliminer leur excès d’eau et conserver aussi une belle couleur vert profond. 

Historique

Très probablement originaire de Perse (actuellement l’Iran), c'est aux alentours de l'an 1000 que l'épinard fut introduit en Espagne par les Arabes, ensuite en France par les Croisés (XII-XIIIème siècle). A cette époque, on vendait des boulettes de ce légume-feuille, sous le nom d'espinoche. Mais n'étant pas très apprécié, il servait beaucoup plus à la fabrication de cataplasmes, destinés à guérir les douleurs de l'estomac et du foie, qu'à la gastronomie. Afin d'épouser le roi de France, Catherine de Médicis quittant la ville de Florence au 16ème siècle, ramena avec elle, l'épinard, qui fut dès lors abondamment cultivé en France. C'est dans sa version cuisinée sucrée qu'on en raffolait.

Connu désormais dans le monde entier, son meilleur ambassadeur du XXème siècle était le personnage dessiné Popeye, aux biceps gonflés par l'engloutissement régulier de conserves d'épinards.