Abonnez vous à la newsletter !
Inscription newsletter

Des fruits, Des legumes, des fleurs

Plantes aromatiques

plantes-aromatiques

Période de récolte :

  • avril
  • mai
  • juin
  • juil.
  • août
  • sept.
  • oct.
  • nov.

Particularités

Ces plantes parfumées naturellement ou révélant leur potentiel aromatique lors de la cuisson sont issues de nombreuses familles botaniques et originaires de toutes les contrées de la planète.

Les plantes aromatiques ont développé cet arsenal aromatique comme moyen de protection contre les agressions extérieures (ravageurs, blessures), ou pour au contraire attirer les animaux auxiliaires qui en les consommant ou en s’en approchant favoriseront leur reproduction par la pollinisation ou la dissémination des graines.

Astuces : conservation, dégustation

L'enrichissement qu'apportent les plantes aromatiques aux mets ne se considère pas en terme de calories absorbées, de vitamines, ou d'impression de satiété. Les bénéfices sont de l'ordre du bien-être et de l'effet secondaire éventuel espéré par nos ancêtres :

  • La menthe ou le basilic crue dans les taboulés, salades et desserts, la menthe cuite par le thé,
  • Le thym, le laurier, la sauge ou le romarin cuisinés dans les plats mijotés ou émiettés sur les grillades,
  • Le persil, la ciboulette, la coriandre feuille, l’estragon ou le basilic ajoutés émincés en fin de cuisson, dans les marinades ou dans les salades pour bluffer les papilles.

 

Historique

Les plantes aromatiques sont à la frontière entre le simple plaisir culinaire et les secrets des apothicaires. Que serait un pot au feu sans thym, Laurier et girofle, une tomate l'été sans basilic, un thé d'Afrique du nord sans menthe.

Depuis des millénaires, de nombreuses vertus des plantes aromatiques sont célébrées par les druides, les sorciers, de toutes les contrées. Le basilic aphrodisiaque des romains, le laurier en onguent contre les poux des grecs, la lavande pour éloigner les mites.